FAQ

L'évaluation de départ est obligatoire avant toute signature de contrat et SANS ENGAGEMENT.

Avant toute signature de contrat, l'auto-école doit vous soumettre à une évaluation de départ ou évaluation préalable. Elle permet essentiellement de prévoir un nombre d'heures nécessaires à votre formation. Cette évaluation est obligatoire mais ne vous engage absolument pas. C'est avant tout l'occasion d'un premier contact avec votre formateur et votre auto-école. Ainsi elle permet de vous faire une idée sur le délai de votre formation, la pédagogie employée et de poser toutes les questions que vous jugerez nécessaires. A l'issue, un devis prévisionnel vous est transmis. Ensuite libre à vous de choisir votre établissement !

Dans un souci d'équité et d'objectivité, l’Auto-école Bondues a choisi de vous proposer l'évaluation de départ informatique. Plusieurs tests basés sur des recherches scientifiques, permettent de dresser le profil du futur apprenant. Pendant 50 min, sont évalués la concentration, la coordination motrice, l’inhibition, le temps de réaction, l’estimation, la mémoire visuelle à court terme, l’adaptation, l’attention partagée, la prévention des risques, l’obéissance aux règles, la largeur du champs de vison ou encore le balayage visuel.
A priori, oui, mais pour les élèves issus d’un autre établissement, chaque cas est différent, c’est pourquoi il est nécessaire de les rencontrer pour faire un devis personnalisé avec eux.

Il n'y pas de frais de transfert dans notre établissement.
Pour passer son permis de conduire en France, il suffit d’être résident en France, donc l’inscription est bien sûr ouverte à tous, même aux étrangers non francophones.

Cependant, pour répondre aux questions du code et comprendre les explications du moniteur, il faut maîtriser suffisamment bien la langue.

Notez tout de même que pour un élève non francophone, la formation est un peu plus longue car il faut s’habituer au vocabulaire de la route.

Avoir des livres aide souvent à mieux retenir ce vocabulaire. Nous vous conseillons donc d’acheter un livre de code pour la théorie, et le manuel « Découvrir la conduite Pratique » pour mieux comprendre la pratique.
Votre demande de permis de conduire vous appartient. L’auto-école la dépose en préfecture pour enregistrement et la garde dans ses locaux pour vous éviter des démarches. Vous récupérez ce document dès que vous le souhaitez.

Si vous demandez à reprendre votre dossier avant la date d’expiration de votre contrat, vous serez remboursé des prestations non effectuées, après déduction du forfait code, qui est dû dès lors que vous êtes inscrit.

Attention, si votre contrat n’est plus valide (dans la plupart des cas au bout de 12 mois), il devient caduc, et plus aucun remboursement n’est possible. Les sommes versées sont alors perdues.
Oui en effet, l'Auto-Ecole Bondues est couverte par une garantie financière.

Cette garantie financière prévoit le remboursement des prestations non consommées pour tous les contrats de formation (hors formation professionnelle) en cours au moment où l'exploitation de l'école de conduite serait rendue impossible du fait d'une décision administrative ou judiciaire entraînant une fermeture définitive ou ininterrompue d'au moins 3 mois.
- Carte d'identité (en cours de validité)

- 4 photos d'identité numériques (Agréé ANTS)

- Le certificat individuel de participation à la Journée Défense et Citoyenneté (+17ans)

- Le certificat de recensement (+16ans)

- 2 enveloppes suivi (50g)

- ASSR 1 et ASSR 2 (ASSR1 Cette attestation est passée au collège, en classe de 5ème ASSR2 Cette attestation est passée au collège, en classe de 3ème)

-1 justificatif de domicile (de moins de 3 mois) si le justificatif est au nom et prénom du demandeur (facture d’eau, électricité, gaz)

- En cas d’hébergement chez un parent ou un tiers, ajouter :

- 1 attestation sur l'honneur de l'hébergeant datée et signée de l'hébergé et de L’hébergeant certifiant l'hébergement

- Photocopie de la pièce d'identité de l'hébergeant
Si vous avez perdu vos attestations, ou si elles vous ont été volées, un duplicata peut vous être délivré par le collège qui vous les a accordées. Le Papier de recensement ou la JAPD sont obligatoires après 17 ans.
Il suffit de vous rendre sur le site ANTS et procéder à la création d’un compte.
Il existe plusieurs dispositifs de financement. Pour en savoir plus, contactez-nous. Nous étudierons votre parcours, votre demande, vous préciserons les dispositifs auxquels vous êtes éligibles et vous indiquerons les organismes les plus à même de vous proposer ce type de financement.
Une fois la demande d’inscription envoyée, la photo ne peut être changée.
Oui, le service de préfecture exige en effet que l’adresse figurant sur le titre de séjour corresponde à l’adresse actuelle du ressortissant.
Être candidat libre demande avant tout une bonne dose d'autonomie. Pas toujours évident de s'y retrouver dans les démarches administratives, ça demande du temps surtout lorsqu'il s'agit de se concentrer sur sa formation.

Comment s'inscrire au permis de conduire ? A qui poser mes éventuelles questions si je ne comprends pas une notion ? Suis-je prêt(e) véritablement pour l'examen ? Quels documents obligatoires à avoir le jour J ? Autant de questions pour lesquelles il peut être intéressant d'être accompagné.

C'est ce que vous propose l’auto-école Bondues Tous les outils nécessaires à la réussite de votre examen du code de la route en candidat libre, l'accompagnement en plus !

L’auto-école Bondues vous propose soit une inscription classique ou vous suivre dans une inscription en candidat libre.
Il suffit de vous rendre sur le site ANTS et procéder à la création d’un compte.
Le candidat libre et le candidat inscrit dans une auto-école présentent le même examen. Ils se verront délivrer le même permis de conduire (à l’exception des élèves inscrits en conduite accompagnée).

Les inspecteurs savent le parcours de formation des candidats (libres ou auto-école) mais sont tenus d’examiner de manière impartiale les deux profils.

Les connaissances et le niveau de conduite attendus des élèves d’une auto-école sont rigoureusement les mêmes que pour un candidat libre.
L'attribution des places d'examens pour l'épreuve pratique de la catégorie B est définie par une méthode nationale qui permet d'octroyer aux établissements d'enseignement de la conduite et de la sécurité routière un certain nombre de places en fonction de leur activité durant les 12 derniers mois, à savoir le nombre de candidats présentés pour la première fois à cette épreuve. Par ailleurs, cette méthode d'attribution est complétée d'un système d'entraide national, appelé « réserve nationale ». Ce dernier permet aux départements d'une région de venir en aide à un département devant affronter plusieurs impondérables sur une courte période. Parallèlement, la gestion des places d'examen réservées aux candidats qui se présentent aux épreuves du permis de conduire sans avoir suivi leur formation dans un établissement d'enseignement de la conduite et de la sécurité routière est gérée par les bureaux éducation routière placés en direction départementale interministérielle ou en préfecture. Pour ce public, il est recommandé aux délégués à l'éducation routière de lui réserver chaque mois dans la mesure du possible, un certain nombre de places d'examen et de lui appliquer le délai moyen constaté entre deux présentations dans leur département afin d'établir une égalité de traitement entre les candidats aux examens B du permis de conduire. Le nombre de places réservées mensuellement pour les candidats « individuels » est donc variable selon le département et la période. Il fait l'objet d'une concertation au sein des comités locaux de suivi des places d'examen.
En candidat libre vous décidez même sans reprendre d’heure de passer l’examen pratique. En Auto-école votre réussite est privilégiée il vous faudra avoir l’accord de votre formateur pour passer votre examen de conduite.

L’Auto-Ecole Bondues vous accompagne selon votre choix.
Certains élèves viennent tous les jours et restent plusieurs heures à chaque fois, ce qui est l’idéal, mais tout le monde n’a pas autant de temps libre.

Si vous venez deux à trois fois par semaine pendant deux ou trois heures et que vous lisez régulièrement le livre de code, vous avancerez vite.

Vous pouvez aussi ajouter du code en ligne pour travailler tranquillement chez vous (compris dans la plupart de nos forfaits).
Il s’agit d’une formation réduite sur la durée mais plus intense pour apprendre la théorie (code de la route) et/ou la conduite plus rapidement et bénéficier d’un apprentissage plus performant.
Oui. Un test dure 50 minutes. Les horaires sont consultables dans le menu code. Quand un élève vient en cours de test, il attend tout simplement le début du suivant, mais peut suivre la correction de celui qui passe pour optimiser son temps.

Pour l’accès aux bornes il faut réserver l’heure directement depuis votre application "Sarool":

• Mardi : 17h15 à 18h15

• Mercredi : 10h15 à 11h15 et 17h15 à 18h15

• Jeudi : 17h15 à 18h15

• Samedi : 10h15 11h15 12h15

Pour l’accès aux Cours thématique avec formateur il faut réserver l’heure directement depuis votre application "Sarool":

• Mercredi : 19h30 à 20h30

• Jeudi : 19h30 à 20h30

• Samedi : 9h00 à 10h00
Vous pouvez commencer la formation théorique (Code) immédiatement après. Pour la conduite, il faudra attendre l’obtention de votre numéro NEPH (Environ 1 semaine après votre inscription sur le site ANTS).
Oui, rien ne s'y oppose.

Néanmoins, il est difficile de progresser en conduite si l'on ne connaît pas bien les règles de priorité et les panneaux.

Après cela permet d’autre avantage notamment de réduire le temps de formation Généralement, les élèves des auto-écoles prennent d’abord des cours de code, puis passent l’examen du code de la route avant de commencer les cours de conduite.

L’Auto-Ecole Bondues s’adapte en fonction de vos critères.
Ce sont des séries en général similaires à celles de l’examen. Elles comportent 40 questions à choix multiples sur différents thème du code de la route (signalisation, stationnement, priorité, etc.). Ensuite, il y a les 40 réponses qui sont expliquées en détail. Il est absolument primordial d’écouter cette correction si on veut progresser. Venir répondre aux questions, enregistrer son résultat sur l’ordinateur et repartir ne sert à rien, si on ne sait pas où on a fait des erreurs et pourquoi.
Les cours se déroulent avec un enseignant avec lequel vous allez décrypter une thématique spécifique (10 aux total) sur 12h.

• La circulation routière (panneaux, intersections, circuler, croiser et dépasser, stationner ou s'arrêter)

• Le conducteur (conduire, défaillances du conducteur)

• La route (nuit et intempéries, autoroute, zones dangereuses)

• Les autres usagers (partage de la route)

• Les notions diverses (documents administratifs, chargement et passagers, infractions)

• Les premiers secours (protéger, alerter et secourir)

• Prendre et quitter son véhicule (s'installer au poste de conduite)

• La mécanique et les équipements (entretien et dépannage)

• La sécurité du passager et du véhicule (installation des passagers, nouveaux équipements)

• L'environnement (éco-mobilité et éco-conduite)

Les réponses amènes très souvent des débats qui dépassent le cadre de la seule question. Cela permet de mieux comprendre les situations, les règles et puis l'usage. Un enseignant vous permet de comprendre et pas seulement d'apprendre.
En agence, sélectionner la question grâce à votre boitier. A la fin de la série, vous pourrez venir demander à l’un des membres de l’équipe pédagogique afin qu’il puisse mieux vous expliquer. Sur la plateforme une messagerie intégrée vous permet de contacter directement votre formateur à l’auto-école en cas de doute.
Les journées de stage code sont obligatoires et non rattrapables. Il est important d’être présent sur les 6 jours, les places sont nominatives et ne peuvent être déplacées mais vous pouvez passer l’examen.
Nous utilisons les boîtiers avec son téléphone portable. Cela nous permet d’avoir une visibilité sur vos résultats en direct. Les bornes code vous permettent avec 5 séries exclusives de vous familiariser et de vous tester aux conditions d’examen.
Les questions de la banque de données de l’Examen Théorique Général officiel ont été conçues par les mêmes éditeurs (Rousseau, ENPC, Ediser et Planète Permis) que ceux de nos supports. Les élèves sont donc tout à fait familiarisés avec le type de questions qu’ils auront le jour de l’examen. On est tellement sûr de nos supports que votre première présentation au code est remboursée en cas d’échec* !

*Voir condition en agence (2 examens réussi /5 sur les Bornes codes) ou sans conditions sur le Forfait Code Accéléré ainsi que le forfait avec 12h de cours avec formateur.
Idéal pour un entrainement comme à la l’examen avec des tests exclusifs :5 séries similaires à l’examen, sur tablette pour se mettre en condition, idéal pour mieux gérer son stress.

Elles permettent aussi de réviser en toute tranquillité votre code de la route en se connectant directement à votre plateforme en ligne.

Et enfin elles permettent d’effectuer votre évaluation de départ.
L’externalisation de l’examen du code de la route est en vigueur depuis le 1er juin 2016. Désormais, des opérateurs privés agréés par l’Etat sont en charge de la surveillance de l’épreuve théorique

Les opérateurs du code de la route (Prix réglementé 30€)



Bureau Veritas avec Code n’ Go

Dekra avec Le Code Dekra

La Poste avec Passer mon Code avec La Poste

Pearson Vue avec Point Code

SGS avec Objectif Code

Exa Code



Le plus proche de Bondues est le SGS avec Objectif Code situé au 240 chaussée Watt, ZAC des Francs 59200 TOURCOING
À votre arrivée, on vous demandera de présenter votre pièce d'identité valide et votre convocation imprimée.

Puis, on mettra à votre disposition un casier consigne ou un crochet afin de laisser vos effets personnels (attention, certains objets sont interdits dans la salle).

Ensuite, une tablette tactile vous sera délivrée ainsi qu’un casque audio pour passer votre examen du code. Vous pouvez demander à l’examinateur d’utiliser un chevalet pour votre tablette. Il est interdit d'utiliser vos propres écouteurs ou votre matériel (à l'exception des dispositifs médicaux pour malentendants).

Avant de commencer l'épreuve, vous serez invité à prendre connaissance des consignes et règlements de l'examen sur cette même tablette.

Vous disposez d'un examen personnalisé, vous n'aurez donc aucune question en commun avec les autres candidats.

Pendant l'examen, les questions défileront. Vous devrez choisir la ou les bonne(s) réponse(s) en cochant la lettre correspondante à la ou les réponse(s). Vous avez 20 secondes pour répondre à chaque question, vous pouvez cocher et décocher des réponses autant de fois que vous le voulez pendant ces 20 secondes. Les réponses prises en compte seront celles cochées à l'expiration des 20 secondes.

À la fin de l'examen, vous remettrez vos tablettes et casque à l'examinateur.

Les résultats de l'examen vous seront communiqués dans un délai de 48 heures maximum après l'examen, à l’adresse e-mail renseignée.
Les résultats de l'examen vous seront communiqués dans un délai de 48 heures maximum après l'examen mais en général vous le recevez dans la journée.
L'idéale est de venir le plus souvent possible en salle de code pour effectuer des sessions avec la présence d'un enseignant. Cependant, vous pouvez parfaitement vous entrainer au code en ligne avec des questions conformes à l'examen. L’Auto-école Bondues vous propose différentes solutions pour vous préparer à l'examen de n'importe où à partir du moment où vous disposez d'une connexion wifi. Le code en ligne est accessible même si vous n'êtes pas inscrit dans notre auto-école. Nos formateurs répondront aux questions que pourrez poser sur la plateforme.
Les questions de la banque de données de l’Examen Théorique Général officiel ont été conçues par les mêmes éditeurs (Rousseau, ENPC, Ediser et Planète Permis) que ceux de nos supports. Les élèves sont donc tout à fait familiarisés avec le type de questions qu’ils auront le jour de l’examen.
Vous pouvez demander une date d’examen dès le lendemain de la fin de votre stage ou plus tard si vous le souhaitez.
L’examen du code de la route est accessible à partir de 15 ans si vous choisissez la formation ACC ; à partir de 17 ans pour toute autre formation.
Idéal pour un entrainement comme à la l’examen avec des tests exclusifs :5 séries similaires à l’examen, sur tablette pour se mettre en condition, idéal pour mieux gérer son stress.

Elle permet aussi de réviser en toute tranquillité votre code de la route en se connectant directement à votre plateforme en ligne.

Et enfin elle permet d’effectuer votre évaluation de départ.
La durée d'une formation est très variable d'un élève à l'autre. Cela dépend de deux choses : la vitesse à laquelle il assimile les informations (aussi bien théoriques que pratiques), et sa disponibilité.

Un élève qui travaille tous les jours le code progressera plus vite qu'un autre qui y passe une heure par semaine. De même pour la conduite, quelqu'un qui a beaucoup de temps libre pourra prendre plus d'heures de conduite dans une semaine qu'une personne qui n'est libre que le samedi par exemple. L’Auto-école Bondues peux programmer des leçons le dimanche ou des formations accélérées afin de s’adapter aux mieux à vos disponibilités. Après chacun et libre d’aller à son rythme. L'important est de se présenter à chaque examen (théorique et pratique) en ayant toutes les chances de réussir.

Vous pouvez vous inscrire à l’examen une fois que vous avez reçu votre numéro NEPH via ANTS (Environ 1 semaine)

Vous avez la possibilité aussi de vous former (Théorique et Pratique) En Même Temps ce qui peut être un gain de temps.

En « Formation Classique » on est sur une moyenne de 3 mois pour le code et ou conduite.

En « Formation accéléré » On est sur 6 jours pour le Code et de 10 Jours pour la pratique.
Il s’agit d’une formation réduite sur la durée mais plus intense pour apprendre la théorie (code de la route) et/ou la conduite plus rapidement et bénéficier d’un apprentissage plus performant.
Nous sommes rattachés au centre d’examen de Lezennes, cependant nous pouvons parfois récupérer des places sur Lomme ou Tourcoing.
Nous avons des Peugeot 308.
Un élève qui débute commence par avoir en moyenne 1 ou 2 heures par semaine, après selon l’évolution et la compétence abordée ainsi que la disponibilité de l’élève on peut aller jusqu’à 4 heures dans une semaine.

Les formations accélérées se font en 10 jours (30h + 5h de préparation permis) environ 4h /jours
Si vous n'avez jamais conduit auparavant, non.

Vous commencerez sur un parking ou un lieu quasi désert en général le domaine de la vigne.
La formation à la conduite s'effectue en 4 étapes. On aborde ces étapes une par une. La conduite sur autoroute fait partie de la 3ème étape, c'est-à-dire qu'on l'aborde plus en fin de formation. Si vous avez encore du mal à rétrograder de la 3ème à la 2ème, on ne va pas vous faire passer la 5ème tout de suite! Par ailleurs, selon les horaires que vous avez pour la conduite, vous vous retrouvez peut-être sur des créneaux où les autoroutes sont très encombrées. Faites tout simplement confiance à votre moniteur, il sait dans quel ordre aborder les compétences à traiter, et de toute façon vous ne passerez pas le permis sans avoir travaillé toutes ces compétences.
Réglementairement, la durée d’une leçon de conduite ne peut pas dépasser deux heures. Et deux heures, pour un élève qui est en tout début de formation, c’est beaucoup. Il y a beaucoup d’informations à assimiler, donc il se fatigue très vite. En général, on propose des séances de deux heures lorsque l’élève a déjà effectué une dizaine d’heures de conduite. Ceci n’est pas une règle universelle, cela peut varier en fonction des disponibilités de chaque partie (élève et moniteur), et du niveau de l’élève.
Dans la mesure du possible, on essaie de faire en sorte que chaque élève ait son moniteur référent. C'est avec lui qu'il va faire une bonne partie de sa formation, le temps d'acquérir les bases. Mais il est aussi bénéfique, à partir d'un certain stade de la formation, de changer occasionnellement de formateur, pour découvrir une autre méthode pédagogique. L'examen blanc, par exemple, peut-être organisé avec un moniteur que l'élève connaît peu, et qui va porter un regard neuf sur sa conduite.
Pour la conduite comme pour tout autre apprentissage, le mot d’ordre pour bien progresser, c’est l’attention. Soyez concentré lorsque vous conduisez, et prêtez une oreille attentive à ce que l’on vous explique. Si vous ne comprenez pas, ou si vous avez des questions, exprimez-vous, c’est très important. Ne cherchez pas à aller plus vite que la musique. Il est normal, par exemple, qu’à la troisième heure de conduite, on cale encore de temps en temps. Si vous êtes une personne plutôt studieuse, souvenez-vous que même pour la pratique, un peu de théorie et d’explications écrites peuvent être très précieuses pour mieux apprendre. Avec l’auto-école Bondues vous avez dans chaque forfait le manuel « Découvrir la conduite pratique » comme support, à relire tranquillement chez vous après une heure de conduite. Vous retrouvez dans ce livre chaque thème abordé pendant une heure de conduite, et cela vous permet de garder à l’esprit ce que vous avez appris.
Les véhicules sont équipés de doubles commandes et les moniteurs sont formés pour réagir très rapidement, donc les accidents sont extrêmement rares.

Cependant, si cela se produit, que l’on soit en tort ou non, l’élève n’est responsable de rien. Son nom n’est même pas mentionné sur le constat. Pour l’assurance, il est considéré comme un passager.
Pour bien apprendre, il est important de se sentir à l’aise avec l’enseignant. Dans le cas contraire, l’élève risque de faire un blocage psychologique et ne pas pouvoir assimiler les informations données. Il est donc tout à fait possible de demander à changer de moniteur, en fonction bien sûr des disponibilités de chacun. Mais attention, votre moniteur n’est pas là pour se promener avec vous ou vous dire que tout ce que vous faites est bien. Vous ne pourrez progresser que si vous êtes capable d’accepter les critiques. Sinon, changer de moniteur ne réglera aucun problème.
Le module préparation examen se déroule en 5h (1h en salle et 2 binômes de 2h).

Une heure en salle pour vous expliquer le déroulement de l’examen et répondre à toute vos questions.

Pour la pratique nous essayons de reproduire le mieux possible les conditions du véritable examen.

On convoque deux élèves à la même heure à l'auto-école, et on part pour deux heures. Le premier élève conduit durant trente minutes pour se rendre sur le centre d'examen. Le second élève est assis à l'arrière. Arrivé au centre d'examen, le second élève prend place au volant et peut commencer l'examen blanc. Le premier élève est assis à l'arrière en écoute pédagogique. Le moniteur prend ensuite l'attitude d'un examinateur : discours d'introduction, vouvoiement, aucune aide, observations sur la conduite, et bien sûr, intervention si nécessaire. L'élève effectue un parcours similaire à celui d'un examen (voir la question Déroulement de l’examen)

Le moniteur, à la fin du parcours, remplit également un formulaire identique à celui du véritable examen, sur tablette ou sur papier, avec le décompte des points et la mention « favorable » ou « insuffisant ». Après trente minutes d'examen blanc, le second élève sort du véhicule et cède sa place au premier, qui se retrouve à son tour évalué. On procède à un dernier échange de place pour le chemin du retour. L’examen blanc est un moment clé dans le parcours de formation. Il faut s’y préparer comme on prépare le véritable examen.
Cela dépend de la compétence à développer. En fonction de votre objectif, l’enseignant choisit un lieu de pratique approprié à votre niveau.
Les délais concernant les modifications et annulations de cours doivent être indiqués au moins 2 jours à l’avance. Vous devez le faire depuis votre Application ou avec l’agence..
Oui, en fonction bien sûr de la distance.
Non, en dehors des rendez-vous pédagogiques pour la conduite AAC ou la Conduite Supervisée les leçons de conduite sont individuelles. Cependant sur demande cela peut être possible.
La durée d'une formation est très variable d'un élève à l'autre. Cela dépend de deux choses: la vitesse à laquelle il assimile les informations (aussi bien théoriques que pratiques), et sa disponibilité.

Un élève qui travaille tous les jours le code progressera plus vite qu'un autre qui y passe une heure par semaine. De même pour la conduite, quelqu'un qui a beaucoup de temps libre pourra prendre plus d'heures de conduite dans une semaine qu'une personne qui n'est libre que le samedi par exemple. L’Auto-école Bondues peux programmer des leçons le dimanche ou des formations accélérées afin de s’adapter aux mieux à vos disponibilités. Après chacun et libre d’aller à son rythme. L'important est de se présenter à chaque examen (théorique et pratique) en ayant toutes les chances de réussir.

Vous pouvez vous inscrire à l’examen une fois que vous avez reçu votre numéro NEPH via ANTS (Environ 1 semaine).

Vous avez aussi la possibilité aussi de vous former (Théorique et Pratique) en Même Temps ce qui peut être un gain de temps.

En « Formation Classique>> on est sur une moyenne de 3 mois pour le code et ou conduite.

En « Formation accéléré>> On est sur 6 jours pour le Code et de 10 Jours pour la pratique.
Oui, rien ne s'y oppose.

Néanmoins, il est difficile de progresser en conduite si l'on ne connaît pas bien les règles de priorité et les panneaux.

Après cela permet d’autre avantage notamment de réduire le temps de formation

Généralement, les élèves des auto-écoles prennent d’abord des cours de code, puis passent l’examen du code de la route avant de commencer les cours de conduite.

L’Auto-école Bondues s’adapte en fonctions de vos besoins.
Un élève qui débute commence par avoir en moyenne 1 ou 2 heures par semaine, après selon l’évolution et la compétence abordée ainsi que la disponibilité de l’élève on peut aller jusqu’à 4 heures dans une semaine.

Les formations accélérées se font en 10 jours (30h + 5h de préparation permis) environ 4h /jours.
Si vous n'avez jamais conduit auparavant, non. Vous commencerez sur un parking ou un lieu quasi désert.
La formation à la conduite s'effectue en 4 étapes. On aborde ces étapes une par une. La conduite sur autoroute fait partie de la 3ème étape, c'est-à-dire qu'on l'aborde plus en fin de formation. Si vous avez encore du mal à rétrograder de la 3ème à la 2ème, on ne va pas vous faire passer la 5ème tout de suite! Par ailleurs, selon les horaires que vous avez pour la conduite, vous vous retrouvez peut-être sur des créneaux où les autoroutes sont très encombrées. Faites tout simplement confiance à votre moniteur, il sait dans quel ordre aborder les compétences à traiter, et de toute façon vous ne passerez pas le permis sans avoir travaillé toutes ces compétences.
Réglementairement, la durée d’une leçon de conduite ne peut pas dépasser deux heures. Et deux heures, pour un élève qui est en tout début de formation, c’est beaucoup. Il y a beaucoup d’informations à assimiler, donc il se fatigue très vite. En général, on propose des séances de deux heures lorsque l’élève a déjà effectué une dizaine d’heures de conduite. Ceci n’est pas une règle universelle, cela peut varier en fonction des disponibilités de chaque partie (élève et moniteur), et du niveau de l’élève.
Dans la mesure du possible, on essaie de faire en sorte que chaque élève ait son moniteur référent. C'est avec lui qu'il va faire une bonne partie de sa formation, le temps d'acquérir les bases. Mais il est aussi bénéfique, à partir d'un certain stade de la formation, de changer occasionnellement de formateur, pour découvrir une autre méthode pédagogique. L'examen blanc, par exemple, peut-être organisé avec un moniteur que l'élève connaît peu, et qui va porter un regard neuf sur sa conduite
Pour la conduite comme pour tout autre apprentissage, le mot d’ordre pour bien progresser, c’est l’attention. Soyez concentré lorsque vous conduisez, et prêtez une oreille attentive à ce que l’on vous explique. Si vous ne comprenez pas, ou si vous avez des questions, exprimez-vous, c’est très important. Ne cherchez pas à aller plus vite que la musique. Il est normal, par exemple, qu’à la troisième heure de conduite, on cale encore de temps en temps. Si vous êtes une personne plutôt studieuse, souvenez-vous que même pour la pratique, un peu de théorie et d’explications écrites peuvent être très précieuses pour mieux apprendre. Avec l’auto-école Bondues vous avez dans chaque forfait le manuel « Découvrir la conduite pratique » comme support, à relire tranquillement chez vous après une heure de conduite. Vous retrouvez dans ce livre chaque thème abordé pendant une heure de conduite, et cela vous permet de garder à l’esprit ce que vous avez appris.
L’accompagnateur doit être titulaire du permis B depuis au moins 5 ans sans interruption et avoir obtenu l’accord de son assureur.
Oui, s’ils remplissent les conditions et que l’assurance est d’accord.
Rien ne l’interdit sauf peut-être l’assureur.

Sur boîte automatique, vous gagnerez en anticipation et en confiance en vous comme n’importe quel autre élève en conduite accompagnée, par contre vous aurez sans doute besoin de reprendre quelques heures de conduite pour retrouver l’habitude de passer les vitesses.
L’accompagnateur n’est ni un simple passager, ni un moniteur. Il doit aider l’élève à acquérir plus d’expérience dans la conduite, et à garder les bonnes habitudes qu’il a acquises pendant son apprentissage premier au sein de l’auto-école. Il n’est pas un simple passager, car il doit veiller à ce que son « protégé » soit rigoureux dans sa conduite et respecte le code de la route. L’accompagnateur doit être plus exigeant avec notre élève qu’avec lui-même, s’il veut l’aider à réussir l’examen. L’accompagnateur n’est pas non plus un moniteur. Il ne doit pas essayer d’apprendre de nouvelles techniques à l’élève et doit au maximum éviter d’entrer en contradiction avec ce qui a été enseigné en auto-école. Il doit juste essayer d’aider l’élève à mieux apprécier et anticiper les situations de conduite.
Bien sûr !

Il faudra juste commencer doucement, sur un parking, le temps de vous familiariser avec le démarrage, puis sur des routes larges le temps de bien vous habituer au gabarit. Conduire une plus grosse voiture en conduite accompagnée est même plutôt bénéfique, car lorsque vous reviendrez sur une petite citadine pour passer le permis, vous n’aurez aucun mal à la garer !
Il n’est pas obligatoire selon la loi, mais recommandé. En effet, il est plus rassurant pour l’accompagnateur, qui ne dispose pas des doubles commandes, de savoir qu’il a au moins un moyen d’agir en cas de grand danger. Cependant il faut anticiper les situations pour éviter d’intervenir. S’il tarde à ralentir ou a tendance à serrer de trop près le bord de la chaussée, prévenez-le suffisamment longtemps à l’avance. Notre guide Accompagnateur et le rendez-vous préalable vous préparera au mieux dans le rôle d’accompagnateur.
Les véhicules sont équipés de doubles commandes et les moniteurs sont formés pour réagir très rapidement, donc les accidents sont extrêmement rares. Cependant, si cela se produit, que l’on soit en tort ou non, l’élève n’est responsable de rien. Son nom n’est même pas mentionné sur le constat. Pour l’assurance, il est considéré comme un passager.
Le module préparation examen se déroule en 5h (1h en salle et 2 binômes de 2h).

Une heure en salle pour vous expliquer le déroulement de l’examen et répondre à toute vos questions.

Pour la pratique nous essayons de reproduire le mieux possible les conditions du véritable examen.

On convoque deux élèves à la même heure à l'auto-école, et on part pour deux heures. Le premier élève conduit durant trente minutes pour se rendre sur le centre d'examen. Le second élève est assis à l'arrière. Arrivé au centre d'examen, le second élève prend place au volant et peut commencer l'examen blanc. Le premier élève est assis à l'arrière en écoute pédagogique. Le moniteur prend ensuite l'attitude d'un examinateur : discours d'introduction, vouvoiement, aucune aide, observations sur la conduite, et bien sûr, intervention si nécessaire. L'élève effectue un parcours similaire à celui d'un examen (voir la question Déroulement de l’examen)

Le moniteur, à la fin du parcours, remplit également un formulaire identique à celui du véritable examen, sur tablette ou sur papier, avec le décompte des points et la mention « favorable » ou « insuffisant ». Après trente minutes d'examen blanc, le second élève sort du véhicule et cède sa place au premier, qui se retrouve à son tour évalué. On procède à un dernier échange de place pour le chemin du retour. L’examen blanc est un moment clé dans le parcours de formation. Il faut s’y préparer comme on prépare le véritable examen.
Oui, s’il a plus de 5 ans de permis. Ce n’est pas obligé qu’il s’agisse d’un parent. Mais votre accompagnateur a un rôle important à jouer, c’est pourquoi il faut choisir quelqu’un de proche, qui soit prêt à s’impliquer dans votre formation, et qui ait suffisamment confiance en vous pour vous laisser conduire son véhicule.
Oui. Il suffit de nous en parler. Cependant, les tarifs étant différents entre les deux formations, un réajustement financier sera sans doute nécessaire.
Rien ne l’interdit. Sur boîte automatique, vous gagnerez en anticipation et en confiance en vous comme n’importe quel autre élève en conduite accompagnée, par contre vous aurez sans doute besoin de reprendre quelques heures de conduite pour retrouver l’habitude de passer les vitesses.
Un élève qui débute commence par avoir en moyenne 1 ou 2 heures par semaine, après selon l’évolution et la compétence abordée ainsi que la disponibilité de l’élève on peut aller jusqu’à 4 ou 6 heures dans une semaine.

Les formations accélérées se font en 10 jours (30h + 5h de préparation permis) environ 4h par jours.
Les délais concernant les modifications et annulations de cours doivent être indiqués au moins 48h à l’avance. Vous devez le faire depuis votre Application ou avec l’agence.
Cela dépend de la compétence à développer. En fonction de votre objectif, l’enseignant choisit un lieu de pratique approprié à votre niveau.
Non, en dehors des rendez-vous pédagogiques pour la conduite AAC ou la Conduite Supervisée les leçons de conduite sont individuelles. Cependant sur demande cela peut être possible.
Le nombre de kilomètres parcourus est une pure indication. Personne ne peut vérifier si vous les avez effectués ou non. C’est à peu près la distance qu’il faut avoir parcouru pour ressentir un réel progrès dans son niveau de conduite. Si vous avez fait un peu moins de kilomètres, mais sur des routes différentes et dans des conditions de circulations diverses, vous aurez sans doute plus d’expérience qu’un jeune qui a fait dix fois le même aller-retour sur autoroute pour aller à la maison de campagne. Par contre, si vous n’avez parcouru que 500 km, vous risquez de ne pas avoir assez progressé par rapport à votre niveau en fin de formation initiale, et de devoir reprendre quelques heures complémentaires avant de passer le permis, à moins que vous ne décidiez de conduire encore un peu avec vos parents, ce qui vous coûtera moins cher !
Bien sûr ! Sans aucune formalité supplémentaire auprès de la préfecture.
Contrairement à la conduite accompagnée, la réglementation n’impose pas strictement le respect des trois mois.
Après échec au permis, le départ en conduite supervisée permet de conserver ses acquis, mais pas de réduire le délai d’attente. Vous serez donc inscrit sur liste d’attente, au même titre qu’un autre élève qui a échoué, et vous devrez attendre votre tour.
Bien sûr ! Il n’y a pas d’âge maximum, juste un âge minimum (15 ans). Cela peut même être une très bonne idée.
Oui. A condition que chacun des accompagnateurs ait son permis depuis plus de 5 ans. Il vaut mieux cependant éviter de dépasser deux accompagnateurs, car chaque personne vous donnera des conseils différents et vous risquez de vous y perdre s’il y a trop de contradictions.
Oui, à condition que chaque voiture soit assurée pour vous en tant que second conducteur.
Non. Le forfait de 20 heures correspond au nombre d'heures minimum obligatoire avant de se présenter à l'examen. Cela ne signifie pas que tout le monde est capable d'avoir son permis avec seulement 20 heures. Comme dans tous les domaines d'apprentissage, il y a des personnes qui ont plus de facilités que d'autres. Certains vont avoir besoin de 20 heures, d'autres du double. L’ évaluation initiale de conduite qui vous permet d’estimer le nombre d’heures de conduite approximatif dont vous aurez besoin pour passer votre permis. Ce nombre d’heures de cours de conduite n’a toutefois rien de contractuel et n’est donné qu’à titre indicatif.

En cas de désaccord nous pouvons vous inscrire à l’examen sous forme de candidat libre.
La décision d'inscrire un élève sur une date d'examen est prise par l'équipe pédagogique, en aucun cas par l'élève lui-même. Seuls les moniteurs sont en mesure de déterminer si un élève est prêt, non pas à passer l'examen, mais à le réussir. Lorsqu'un élève arrive en fin de formation (et pas forcément lorsqu'il arrive à la fin de son forfait), il passe un examen blanc. La réussite de l'examen blanc lui permet d'obtenir une date d'examen. On programme alors ses dernières heures de conduite peu de temps avant sa date. En cas d'échec à l'examen blanc, on conseille à l'élève de poursuivre sa formation. On lui propose un volume d'heures complémentaires à effectuer avant de faire un nouveau bilan et de repenser éventuellement à l'examen.
L’examen du permis de conduire approche et avec lui le stress s’installe : maux de ventre, gorge nouée, palpitations, perte de moyens… Ces sensations ne sont pas très agréables, pourtant le stress peut être bénéfique. Il stimule nos capacités intellectuelles, nous motive, nous donnes envie de relever le défi et nous pousse vers la réussite.

Découvrons comment gérer le stress au travers de quelques conseils sur les comportements à adopter ou à éviter pour être au meilleur de sa forme le jour du permis de conduire et mettre toutes ses chances de son côté.

Les comportements à adopter :

Démystifiez le permis

Vous voulez réussir et c’est normal, mais l’examen du permis n’est pas une question de vie ou de mort. Si vous échouez, vous le repasserez tout simplement !

Faites-le plein d’énergie

Une bonne alimentation et de bonnes nuits de sommeil sont nécessaires au bon fonctionnement de votre organisme. Ne sautez surtout pas de repas et ne faites surtout pas de nuit blanche pour mieux réviser avant l’examen. Le jour J, un petit déjeuner équilibré est de rigueur !

Détendez-vous

Les leçons de conduite et les révisions du code sont importantes, mais il faut aussi savoir se détendre et se changer les idées. Rien de mieux qu’un bon film ou qu'une sortie entre amis pour relâcher la pression !

Soyez attentif

Le stress peut entraîner des problèmes d’attention. Le jour du permis, concentrez-vous sur l’épreuve. Ouvrez l’œil surtout aux intersections, vérifiez vos angles morts, écoutez bien les consignes et tout se passera bien.

Inspirez, expirez

Faites des exercices de respiration abdominale, un moyen simple et naturel pour détendre les muscles, oxygéner l’organisme et calmer ainsi les émotions. Fermez les yeux, inspirez lentement par le nez en gonflant l’abdomen, puis expirez lentement par la bouche. Renouvelez l’exercice une dizaine de fois.

Les comportements à éviter :

Les révisions de dernières minutes

Cela ne sert strictement à rien ou uniquement à vous stresser davantage. Dîtes-vous que si votre moniteur vous a présenté à l’examen, c’est que vous avez le niveau et que vous êtes tout à fait capable de réussir.

Prendre des tranquillisants

Ne prenez surtout pas de tranquillisants qui entraînent des effets de somnolence, de perte de vigilance et qui mettraient votre vie en danger. Pour atténuer le stress, vous pouvez par exemple suivre un traitement homéopathique ou faire de la sophrologie. Mais, le meilleur remède reste encore de positiver : pensez à la réussite, sans doute le meilleur moyen d'y parvenir.

Être effrayé par l’inspecteur

L’inspecteur n’est pas là pour vous faire échouer ! Il va simplement vérifier vos aptitudes à la conduite. Vous allez emprunter un des trajets effectués pendant les leçons de conduite et bien suivre ses consignes. Faites comme si vous étiez avec votre moniteur habituel et tout ira bien.

Et n’oubliez pas : garder son calme, ne pas paniquer, c’est la clé de la réussite !
Les inspecteurs du Permis de Conduire sont des fonctionnaires d’Etat, ils n’ont aucun lien avec les auto-écoles.
Non, sauf si la sécurité n’a pas été assurée (risque de collision avec un autre véhicule, escalade du trottoir…).
C’est très rare, mais cela peut arriver. Dans la majorité des cas, il s’agit d’une collision par l’arrière, quand le candidat a tellement peur de rater son permis qu’il freine à un feu orange sans vérifier s’il est suivi de près derrière. Quand cela arrive, l’examen est annulé, on remplit un constat, et l’élève est excusé. Il devra alors attendre que l’auto-école lui trouve une nouvelle place pour repasser.
Ils attendent à l’extérieur. Ils ne sont pas présents avec vous dans le véhicule.
Piece d’identité recevable pour le passage de l’examen :

Carte nationale d’identité en cours de validité ou périmée depuis moins de deux ans pour les Français.

Passeport en cours de validité.

Permis de conduire délivré par un État membre de l’UE ou de l’EEE à compter du 19 janvier 2013, à l’exception des permis français et belge.

Carte de séjour « UE » quelle que soit la mention, en cours de validité.

Récépissé de demande de renouvellement d’une carte de séjour « UE », en cours de validité.
Pour la théorie, il n’y a pas de limite réglementaire. On peut passer le code autant de fois qu’il le faut jusqu’à la réussite.

Par contre, votre contrat de formation a en général une validité d’un an ou 6 mois pour le code.

Il est donc important de bien se préparer avant de passer l’examen, afin de le réussir dès la première fois.

Pour la conduite, l’élève est soumis à deux limites :

- Le candidat doit passer l’examen pratique pendant que son code est encore valide, donc il dispose de 5 ans,

- après 5 échecs au permis, il sera obligé de repasser l’examen théorique avant de se présenter à nouveau à l’examen pratique.
L'épreuve dure 32 minutes.

Vos documents seront vérifiés avant de débuter votre examen, n'oubliez donc pas de bien vous munir de ces derniers.(Piece d’identité et le livret d’apprentissage pour les élèves en conduite accompagnée)

Installation au poste de conduite : vous devrez effectuer les réglages nécessaires pour être correctement installé(e) et vous assurez que tous les passagers sont bien installés.

Test de vue : l’examinateur pourra vous demander de lire par exemple la plaque d’immatriculation du véhicule devant vous

Test de conduite : vous devrez réaliser un parcours d’environ 25 minutes en suivant les directives de l’examinateur et les panneaux du code de la route

Conduite Autonome cette phase consiste à demander à l’apprenti conducteur de suivre un itinéraire, ou de se diriger vers un lieu précis. Aussi, dès l’annonce de l’expert, il faudra faire preuve d’autonomie pendant 5 minutes.

Trois questions : Depuis le 1er janvier 2018, les candidats au permis ont une question sur les notions élémentaires de premier secours lors de leur examen de conduite. Cette question s'ajoute à celle sur la sécurité routière et à la vérification d'un élément technique du véhicule, qui existaient déjà auparavant. Une formation sur les gestes de premier secours est ainsi intégrée à la préparation de l'examen du permis. (Voir votre support Questions permis de conduire)

Deux manœuvres : un freinage de précision : La réalisation d’un freinage de précision devra être réalisé soit à l’occasion d'un arrêt imposé par la signalisation ou en utilisant un repère vertical précis et visible, selon les consignes de votre examinateur.

Une Manœuvre en marche arrière : La réalisation d’une des 6 manœuvres en marche arrière choisie par l’expert qui détermine le moment (marche arrière en ligne droite ; marche arrière en arrondi ou en angle ; rangement en créneau ; rangement en épi ; rangement en bataille ; demi- tour) On vous jugera surtout sur votre capacité à maintenir la sécurité pendant votre manœuvre et sur votre technicité.

Pour être reçu, vous devez obtenir au moins 20 sur 31 points et ne pas commettre d'erreur éliminatoire : Exemples : franchissement d'une ligne continue, circulation à gauche, non-respect d'un signal prescrivant l'arrêt...
Nous sommes rattachés au centre d’examen de Lezennes, cependant nous pouvons parfois récupérer des places sur Lomme ou Tourcoing.

Grace à notre application Vidéo Street vous allez pouvoir d’avantage repérer votre centre d’examen.
Vous serez déclaré par l’inspecteur « absent non excusé ». Par ailleurs, votre absence fera perdre une place à l’auto-école. Celle-ci aura peut-être du mal à vous en trouver une nouvelle rapidement, surtout s’il s’agit de l’examen pratique. Si vous êtes déclaré « absent non excusé » à l’examen pratique, votre passage est compté. Cela peut être lourd de conséquences (voir question suivante). En cas de maladie, il est possible, dans les 48 heures, d’envoyer un certificat médical aux services des permis de conduire (par l’intermédiaire de l’auto-école) pour être excusé. Dans ce cas, votre passage ne sera pas compté, mais malheureusement, l’auto-école perd une place malgré tout, donc elle ne pourra sans doute pas vous proposer une nouvelle date dès le jour de votre rétablissement.
Pour la théorie, il n’y a pas de limite réglementaire. On peut passer le code autant de fois qu’il le faut jusqu’à la réussite.

Par contre, votre contrat de formation a en général une validité d’un an ou 6 mois pour le code.

Il est donc important de bien se préparer avant de passer l’examen, afin de le réussir dès la première fois.

Pour la conduite, l’élève est soumis à deux limites :

- il doit passer l’examen pratique pendant que son code est encore valide, donc il dispose de 5 ans,

- après 5 échecs au permis, il sera obligé de repasser l’examen théorique avant de se présenter à nouveau à l’examen pratique.
Avec la voiture de l’auto-école nous avons des Peugeot 308.
Il n’y a pas d’endroit plus facile qu’un autre. Lors de l’examen, quel que soit l’endroit, vous devrez faire face à des situations de conduite diverses, comme l’autoroute, les démarrages en côte, les ronds-points ou les priorités à droite (la plupart du temps tout cela à la fois dans un même parcours). Vous devez de toute façon savoir conduire partout, et pas uniquement dans la zone où vous allez passer votre examen.
Non. On le découvre en même temps que les élèves, juste avant le début de l’examen. Dans chaque centre d’examen, il y a une équipe d’inspecteurs qui ont l’habitude de travailler à cet endroit. On finit par connaître les membres de l’équipe, mais on ne sait pas, pour un jour précis, lequel sera avec nous.
Il n’y a pas un seul parcours de permis, et heureusement, sinon certains nouveaux titulaires du permis de conduire seraient des dangers publics, incapables de s’adapter à de nouvelles situations. Il y a des centres d’examen, plus exactement des parkings qui servent de point de départ, et dans un périmètre de 5 km à la ronde, il y a la « zone des permis », c’est-à-dire les endroits où vous êtes susceptibles de passer lors de l’examen. Cela fait un certain nombre de rues et de routes… Bien sûr, avec votre moniteur, vous irez faire une reconnaissance des lieux. Mais vous n’apprendrez pas par cœur l’intégralité des parcours d’examen possibles, car il y en a des dizaines. L’application Video Street vous permet également de renforcer cette reconnaissance.
Non. Idéalement, vous devez faire un parcours qui comprend une partie en agglomération et une partie hors agglomération (autoroute, voie rapide, route nationale…). Mais cela se passe parfois différemment, selon les conditions de circulation du moment. Le fait que vous n’alliez pas sur autoroute pendant l’épreuve ne veut pas dire que l’inspecteur vous juge mauvais. Cela n’a rien à voir.
Non. Rares sont les sujets de discussion qui donnent lieu à autant de rumeurs que le permis de conduire, et ce depuis des décennies. Méfiez-vous des pseudos expériences racontées par votre entourage à propos des inspecteurs et de leur attitude. Les avis sont très souvent trop subjectifs pour être considérés comme des vérités. Votre meilleur interlocuteur pour en savoir plus sur le permis, c’est votre moniteur, qui assiste régulièrement aux épreuves. Vous trouverez également dans le manuel « Découvrir la conduite pratique » un chapitre consacré à l’examen du permis, et notamment une partie qui reprend la plupart des idées reçues sur cet examen et démêle le vrai du faux.
Non. L'inspecteur note le résultat sur sa tablette et le résultat est consultable quelques jours après sur le site de la sécurité routière. Si la tablette ne fonctionne pas, alors il vous envoie la réponse par courrier, vous la recevez 2 à 3 jours après votre passage.
Non. Dites-le juste au moniteur avant de partir passer l’examen, et il vous fera signer la modification, tout simplement. Si vous n’y avez pas pensé et que c’est l’inspecteur qui s’en rend compte, vous ferez la modification dans la voiture avant de démarrer l’examen, rien de plus.
Tout dépend du nombre de places attribué à l'auto-école, du nombre d'élèves qui doivent passer avant vous et du nombre d'heures que vous allez effectuer pour améliorer votre niveau. Il est donc d'autant plus primordial d'être très bien préparé avant de "demander une date".
Après échec au permis, le départ en conduite supervisée permet de conserver ses acquis, mais pas de réduire le délai d’attente. Vous serez donc inscrit sur liste d’attente, au même titre qu’un autre élève qui a échoué, et vous devrez attendre votre tour.
L'épreuve dure 32 minutes.

Vos documents seront vérifiés avant de débuter votre examen, n'oubliez donc pas de bien vous munir de ces derniers.(Piece d’identité et le livret d’apprentissage pour les élèves en conduite accompagnée)

Installation au poste de conduite : vous devrez effectuer les réglages nécessaires pour être correctement installé(e) et vous assurez que tous les passagers sont bien installés.

Test de vue : l’examinateur pourra vous demander de lire par exemple la plaque d’immatriculation du véhicule devant vous

Test de conduite : vous devrez réaliser un parcours d’environ 25 minutes en suivant les directives de l’examinateur et les panneaux du code de la route

Conduite Autonome cette phase consiste à demander à l’apprenti conducteur de suivre un itinéraire, ou de se diriger vers un lieu précis. Aussi, dès l’annonce de l’expert, il faudra faire preuve d’autonomie pendant 5 minutes.

Trois questions : vérification intérieure, extérieure et sur les premiers secours. Ces questions peuvent vous ramener 3 points au total, profitez-en !

Deux manœuvres : un freinage de précision : La réalisation d’un freinage de précision devra être réalisé soit à l’occasion d'un arrêt imposé par la signalisation ou en utilisant un repère vertical précis et visible, selon les consignes de votre examinateur.

Une Manœuvre en marche arrière : La réalisation d’une des 6 manœuvres en marche arrière choisie par l’expert qui détermine le moment (marche arrière en ligne droite ; marche arrière en arrondi ou en angle ; rangement en créneau ; rangement en épi ; rangement en bataille ; demi- tour) On vous jugera surtout sur votre capacité à maintenir la sécurité pendant votre manœuvre et sur votre technicité.

Pour être reçu, vous devez obtenir au moins 20 sur 31 points et ne pas commettre d'erreur éliminatoire : Exemples : franchissement d'une ligne continue, circulation à gauche, non-respect d'un signal prescrivant l'arrêt...